Les livres et la série : points.

« Il était une fois deux ravissantes blondinettes appelées Alison et Courtney. Mais l'une d'elles était folle. Et comme vous le savez, par quelques coups de baguette magique du destin, Alison est devenue Courtney un moment. Ce que vous ignorez, c'est que Courtney est devenue Alison de son côté.


Vous avez bien lu, Jolies Petites Menteuses. Et tout ça, c'est votre faute. Vous vous souvenez quand vous vous êtes introduites dans mon jardin pour me voler mon morceau de drapeau ? Vous vous souvenez de la fille qui est sortie de la maison pour vous parler ? Ce n'était pas moi. Comme vous l'avez si astucieusement deviné, Courtney se trouvait à Rosewood ce week-end là, en transfert entre le Radley et le Sanctuaire. Et la pauvrette n'avait pas du tout envie de repartir. Elle s'était organisé une chouette vie de tarée au Radley, et elle ne voulait pas recommencer à zéro dans un autre hôpital.


Si tout était à refaire quelque part, ce serait à Rosewood, décida-t-elle. Aussitôt dit, aussitôt fait. Elle était censée partir au Sanctuaire le jour où elle vous a vues vous faufiler dans mon jardin - et elle a sauté sur l'occasion. On était en train de se disputer ; je me réjouissais d'avance à l'idée d'être bientôt débarrassée d'elle. Tout à coup, elle a filé dans le jardin et s'est mise à vous parler comme si vous étiez les meilleures amies du monde. À vous parler de mon morceau de drapeau comme si ce n'était pas elle qui l'avait volé et massacré en y dessinant ce stupide puits à vœux.


Comment pouvais-je supposer que tout le monde - ma mère, mon père et même mon frère - croirait que c'était moi dehors et Courtney dedans ? Comment pouvais-je deviner que ma mère me prendrait la main dans le couloir et me dirait : "C'est l'heure d'y aller, Courtney" ? Je lui ai dit et répété que j'étais Ali, mais elle ne m'a pas crue - tout ça parce que Courtney m'avait piqué ma chevalière pendant que j'avais le dos tourné. Ma mère a crié à la fille qui se trouvait dehors que nous partions, et la fille qui n'était pas Ali s'est tournée vers elle pour lui dire au revoir en souriant.


Et juste comme ça, Courtney a hérité de ma vie parfaite tandis que je récupérais son existence pourrie.


Elle a tout gâché. Elle s'est jetée au cou de Ian Thomas. Elle s'est presque fait arrêter pour avoir aveuglé cette snob de Jenna Cavanaugh. Elle a plaqué Naomi et Riley, les deux filles les plus cool du bahut. Mais ce qu'elle a fait de pire en mon nom, c'est d'avoir choisi quatre nouvelles meilleures amies pour les remplacer. Des filles dont elle savait que je ne leur aurais jamais accordé le moindre regard, qui n'avaient vraiment rien de spécial. Des filles qui seraient bien trop contentes qu'elle les fasse entrer dans sa bande, et qui l'aideraient à obtenir tout ce qu'elle désirait.


Mon histoire vous dit quelque chose, mesdemoiselles ?


Mais ne vous en faites pas. Ce conte de fées qui a mal tourné peut encore bien se terminer pour moi. J'ai veillé à ce que ma sœur paye pour ce qu'elle m'avait fait. Et aujourd'hui, c'est votre tour.


J'ai essayé de vous brûler vives, de vous rendre folles, de vous envoyer en prison. Je vous ai même pourri la vie cette semaine. Je me suis jeté au cou du petit-ami d'Aria. J'ai envoyé à la pauvre Hanna de fausses invitations pour un défilé de mode. J'ai fait croire à Emily qu'elle pourrait sortir avec moi, finalement. Quant à Spencer... J'ai une surprise pour toi. Regarde bien, elle est juste sous ton nez.


Je suppose que je devrais remercier Courtney d'avoir si méticuleusement tenu son journal. Ça nous a beaucoup aidées, Mona et moi. Ça m'a permis de tout mettre au point. Et aujourd'hui,
c'est le grand soir ! Le rideau est sur le point de se lever, les filles. Le spectacle va commencer. Tenez-vous prêtes à rencontrer votre créateur d'une minute à l'autre.


Bisous ! -A (la vraie) »

Me voici de retour après un temps d'absence que je justifie par des vacances ! Et oui, ça veut dire que je n'ai pas fait de résumé sur l'épisode 8 mais je l'ai vu, et je peux simplement vous dire qu'il était génial.

J'ai commencé l'article sur ce texte, qui raconte donc l'histoire des jumelles des livres Les Petites Menteuses. Comme vous pouvez comprendre, Courtney a pris la place d'Alison et inversement. La vraie "Alison" se venge de ces années d'enfer dans un hôpital psychiatrique, et je la comprends.

Il est inutile de croire en la théorie des jumelles. Pourquoi ? MK l'a dit, elle a juste tweeté qu'on verrait double. Pour moi, Jason et Charles sont le sous-entendu de Marlene.

"Mais Courtney existe dans la série ! Sous le surnom de Cece. Et elle ressemble beaucooooup à Alison. Elle pourrait très bien être -A et avoir tenté de tuer sa soeur, sans succès..."

Ce serait trop simple, vous ne croyez pas ? On nous donnerait carrément le puzzle reconstitué, avec ça.

Marlene a suivi les livres jusqu'à la fin de la saison 2, lorsque Mona a été révélé. Dans les livres, Courtney et Mona ont coopéré jusqu'à la mort de cette dernière. Il serait possible que Mona ait travaillé un bout de temps encore pour -A dans la série, mais PAS pour Courtney, ou le contraire. (Pour Courtney mais PAS pour -A...)

Il est totalement logique que la série soit basée sur des faits des livres, déjà l'intrigue, et sûrement quelques autres indices. Mais pour moi, -A n'est pas Courtney.

Au départ, la série devait suivre exactement (ou presque) les livres, ça devait simplement être un feuilleton d'été. Mais le succès a été tel que la série a été recommandée pour d'autres saisons. Et Marlene a donc décidé de changer un peu les règles du jeu, ce qui est tout à fait compréhensible.

Les livres sont plus sombres que la série. Non pas pour -A, mais pour tout. Les livres sont réalistes, les personnages sont là, tout se rejoint, les choses sont floues au début mais très clairs au fil du temps, tout est très bien expliqué, et je pourrais continuer ainsi longtemps...

J'aime beaucoup la série, c'est vrai, mais le monde des livres est pour moi plus..."possible" dans la vraie vie. Je veux dire, il y a des secrets mais BEAUCOUP moins que dans la série, où tout est encore dans le brouillard. On ne peut pas soupçonner n'importe quel personnage, l'histoire est simple mais pas pour autant bâclée. Il y a quand même 16 tomes je crois, c'est énorme mais ça ne tourne pas en rond, parce que les filles ne pensent pas qu'à -A, elles arrivent à avoir d'autres problèmes, contrairement à la série je trouve.

Les livres ne sont pas reconnus à leur juste valeur même si je suppose que Sara Shepard ne s'en soucie pas trop, elle touche des sous sur la série et ça fait (je l'espère) monter ses ventes de livres.

Ne mélangez pas les livres et la série, ce sont deux choses différentes.

Retour à l'accueil